La pêche à pied professionnelle concerne à la fois le ramassage des coquillages, des crustacés, des poissons ainsi que les végétaux marins. Ce sont des activités traditionnelles en Nord – Pas de Calais / Picardie, pratiquées pour certaines depuis des générations. Toutefois, il a fallu attendre 2001 pour que le statut de professionnel soit reconnu. Depuis, il est nécessaire pour être pêcheur à pied professionnel de disposer d’un permis national délivré par l’État. L’accès aux gisements de pêche est réglementé par le biais de licences de pêche attribuées par les comités régionaux des pêches.

Ces activités sont principalement exercées dans la Somme et dans une moindre mesure dans le Pas de Calais, par plus de 350 professionnels. Ces pêcheurs sont pour plus de la moitié issus de la région. En fonction des espèces, la pêche est réglementée au moyen de quotas journaliers et d’ouverture et de fermeture de certains gisements. Un arrêté fixe également les tailles de ramassage.

Le GEMEL ou Groupement d’études des Milieux Estuariens et Littoraux assure un suivi régulier des différentes espèces en Picardie. En fonction des avis qu’il émet, la réglementation des pêches est fixée par les services de l’état, en étroite collaboration avec les professionnels.

CRPMEM_PÊCHE a PIED2
Pêcheurs à pied_coque_comité des pêches Nord Pas-de-Calais Picardie

La pêche aux coques

La Baie de Somme constitue le premier gisement de coques en France. Ramassées principalement de septembre à décembre, elles alimentent principalement le marché espagnol de la conserve.

Les professionnels ramassent de façon traditionnelle les coques sur l’estran, avec un râteau et une venette (il s’agit d’une sorte de tamis donc l’écartement des tiges permet de triés les coques en dessous de la taille réglementaire).