Les ports de pêche

Le CRPMEM représente l’ensemble des navires immatriculés BL et DK. Ceux-ci ont principalement pour ports d’attache : Dunkerque, Calais, Boulogne-sur-Mer, Le Crotoy, Le Hourdel.

Il est à noter que les navires hauturiers de pêche fraîche utilisent également comme port de débarquement, des ports écossais et danois. De plus, s’agissant de la petite pêche, cette dernière se pratiquait également à partir des ports d’Etaples et de Saint-Valéry-sur-Somme. Mais l’ensablement des chenaux combiné avec l’augmentation des tirants d’eau des bateaux ne permet plus aux navires de débarquer, les pêcheurs sont désormais contraint de travailler à Boulogne-sur-Mer pour les étaplois, au Tréport voir à Dieppe pour les pêcheurs de la Somme.

Les navires selon leur taille et leur temps de sortie, ont des zones de pêche différentes allant de la Manche Ouest jusqu’en dans les eaux norvégiennes. Toutefois, ils travaillent principalement en Manche Est et mer du Nord.

Deux criées

Sur ce secteur, deux criées sont présentes pour organiser la vente des poissons pêchés : Boulogne sur Mer qui est la première criée de France en termes de quantité, et Dunkerque qui commercialise la pêche locale.