La Caisse de Secours des Pêcheurs des Hauts-de-France

La Caisse de Secours des Pêcheurs des Hauts-de-France est une association loi de 1901 venant en aide aux familles des marins actifs se retrouvant gravement malades ou accidentés mais aussi aux familles des marins décédés.

Lorsqu’un accident de la vie se produit, les difficultés financières peuvent rapidement survenir, d’autant plus rapidement si, par ailleurs, la famille n’a souscrit aucun contrat de prévoyance.

En réglant, chaque année, une cotisation à notre association (la cotisation individuelle en 2020 est de 15 € pour l’année pour les marins), les marins pêcheurs et leurs familles pourront être aidés.

Sur demande du Service Social Maritime auprès duquel le marin ou la famille du marin doit s’adresser en cas de maladie ou d’accident survenu depuis plus de 3 mois ou de décès, la Caisse peut verser les secours suivants :

  • En cas de maladie ou accident survenu depuis plus de 3 mois, le montant de l’aide, s’élève à 350 € par trimestre, quel que soit le niveau de ressources. 6 versements au maximum sont effectués ;
  • En cas de décès, une aide d’urgence est versée à la veuve ou compagne pacsée et aux enfants mineurs de la victime ; Si le marin est péri en mer ou décédé à la suite d’un accident de travail, des aides sont également versées semestriellement (pendant 3 ans à la veuve ou compagne pacsée et jusqu’aux 18 ans des enfants) (en 2020, l’aide semestrielle est de 390 € pour la veuve et 390 € par enfant)
  • Une allocation exceptionnelle pour aider les enfants âgés de plus de 18 ans dans la poursuite de leurs études peut également être accordée.

Ces aides sont accordées uniquement après enquête du Service Social Maritime.

Pour adhérer à notre association ou pour savoir si vous cotisez déjà par l’intermédiaire du navire sur lequel vous êtes embarqué, vous pouvez contacter la Caisse de Secours des Pêcheurs des Hauts-de-France au 03.21.10.90.52 les lundi, mardi, jeudi et vendredi de 9 h. à 16 h. (même numéro de téléphone que la Caisse de Garantie contre les Intempéries de la Côte d’Opale).

 

IMPORTANT : Le marin doit impérativement être embarqué au moment de l’adhésion. Il ne doit pas cotiser déjà à une autre caisse de secours ayant le même objet (c’est-à-dire le versement d’aides en cas de maladie ou accident ou en cas de décès).

 

 

Articles récents

Leave a Comment