Évaluation de l’activité de pêche au regard des nouvelles activités

Problématique : 
Cartographie de l’activité de pêche
Etat : En Cours
Période :  2013-

PROJET

Le projet VALPENA a pour objectif de défendre les intérêts des pêcheurs face aux nouvelles activités économiques se développant sur le territoire maritime : énergies marines renouvelables, aires marines protégées…

Lancé pour la première fois en 2010 par le COREPEM Pays de Loire et Geolittomer, il a permis de cartographier l’activités de pêche de leurs navires. Par la suite, les autres comités, voyant l’importance des données qui ressortaient de ces enquêtes, ont mis en place VALPENA dans chaque région. Ces données acquises auprès des professionnels fournissent ainsi aux comités des éléments concrets de négociation lors de la mise en place d’un projet (éolien, granulat, AMP, …).

Le CRPMEM Nord-Pas de Calais/Picardie a rejoint en 2013 le projet VALPENA afin de défendre les pêcheurs face à de nouveaux usages de la mer : appel d’offre éolien du Tréport, parc marin des estuaires Picards et de la mer d’Opale, MCZ (Marine Conservation Zone), etc. L’objectif est de créer un espace de cohabitation de l’espace maritime, le plus adéquat pour l’ensemble des acteurs et en particulier ceux de la pêche.

Méthode

L’outil VALPENA permet de cartographier précisément l’activité des pêcheurs professionnels du secteur concerné.

L’objectif de ce projet est d’avoir un outil pérenne. Ainsi, chaque année des enquêtes sont réalisées portant sur l’activité des navires pour l’année précédente. Les deux premières années, le taux d’échantillonnage a été proche de 100% de la flottille régionale. Les années suivantes, ces enquêtes seront réalisées pour une partie de la flottille.

Les données sont collectées lors d’un entretien avec le patron grâce à un logiciel spécifique de cartographie. Elles regroupent des informations mensuelles sur la zone de pêche, les engins utilisés et les espèces ciblées. Par la suite, une carte regroupant l’ensemble de ce qui a été récoltée va être envoyée au patron de pêche, de façon à valider les données  récoltées.

Le rendu cartographique et statistique se fait sous forme agrégée et ne permet pas une quelconque identification individuelle. D’autre part, les données individuelles ne sont stockées que sur un ordinateur du CRPMEM Nord-Pas de Calais/Picardie et ne sont pas transférées ailleurs.

Pour en savoir plus…