PROJET DE PARC EOLIEN EN MER DE DIEPPE – LE TREPORT

logo_Dieppe_ Comité des pêches Nord Pas de Calais Picardie
Engie logo _ Comité des pêches Nord Pas de Calais Picardie
edpr_renovaveis_Comité des pêches Nord Pas de Calais Picardie
logo neoen_ Comité des pêches Nord Pas de Calais Picardie

ACTIONS DU COMITÉ

PRÉSENTATION

Le Projet de parc éolien en mer au large de Dieppe – Le Tréport est issu du deuxième appel d’offres « éoliens en mer » de l’Etat pour répondre à l’objectif de 23% d’énergies renouvelables  dans la consommation française en 2020. L’idée est d’installer 62 éoliennes pour une puissance unitaire de 8 MW sur une zone de 91.5 km² à plus ou moins 15 km de Dieppe, du Tréport et de Cayeux-sur-mer.

Au niveau régional, ce projet est porté par la société « Éoliennes en mer Dieppe – Le Tréport » avec pour actionnaire ENGIE, EDP Renewable et Neoen Marine.

OBJECTIFS

Les pêcheurs professionnels se sont dans un premier temps engagés à collaborer pour la mise en place du parc, en contre-partie d’un droit de regard sur le projet et de propositions d’aménagement pour pêcher dans des couloirs. Cependant, aujourd’hui, les professionnels de la pêche maritime refusent catégoriquement son implantation.

Le point de mésentente est surtout basé sur la zone ciblée, en effet le choix n’a pas été fait de façon concerté avec les pêcheurs. Elle se trouve dans un secteur à fort intérêt écologique de par ses fonctions de frayère et de nourricerie, et par sa grande richesse écologique : les ridens, zones Natura 2000… Autant de paramètres, qui en font une région économique importante pour l’ensemble des activités.

Concrètement, grâce aux données VALPENA, les CRPMEM ont pu déterminer que l’implantation du parc coïncide avec une des zones comportant le plus d’activités pour les entreprises du Nord, Pas-de-Calais, Picardie et Haute-Normandie.

Suite à ces tensions, il a été décidé de mettre en place un Débat Public. L’objectif est à la fois d’informer précisément les citoyens et de faire en sorte que leur avis soit pris en compte.